Vous êtes convaincu des avantages du travail dans le cloud et avez déjà décidé d’introduire les fichiers CODA, la technologie OCR ou un CRM cloud dans votre écosystème interne.

Vous savez que c’est la meilleure façon d’avancer. De nos jours, l’automatisation est nécessaire pour permettre de nouvelles tâches dans votre entreprise avec plus de valeur ajoutée que les processus de saisie traditionnels. Vous savez, et c’est régulièrement mentionné dans les médias, que les experts-comptables sont de plus en plus perçus comme les conseillers de confiance de l’entrepreneurs.

Toutefois, vous avez encore du mal à convaincre les clients de collaborer dans votre nouvel environnement numérique et l’approche facturation de nouveaux types de services demeure un mystère. Au cours des dernier mois, nous avons écouté tant de confrères experts-comptables adoptant par exemple une solution de numérisation, mais étant toujours obligés de faire scanner les documents par des collaborateurs en interne avant le traitement effectif. Quel est l’avantage pour vous ? Du digital oui mais pas du collaboratif ou du gain de productivité.

L’adoption des clients aux nouvelles technologies est essentielle et ce blog tentera de vous donner quelques conseils pour permettre l’intégration de nouveaux clients dans votre parcours numérique.

Étape 1. Trouvez les premiers fans, ces futurs ambassadeurs

Chaque comptable compte au moins quelques clients « passionnés de technologie » prêts à adopter les nouvelles tendances dès qu’elles sortent. Ceux qui adoptent dans les plus brefs délais chaque nouveau modèle de smartphone, GPS pour vélo, voiture électrique ou appareils connectés dans leur propre maison.

Pas de surprise, ce sont de bons candidats !

Vous n’aurez pas besoin de les éduquer sur le profit du travail numérique. Ils verront directement l’avantage de mettre leurs documents sur un portail et de pouvoir les payer directement avec un code QR, de les partager avec vous ou d’obtenir leurs résultats financiers instantanés. Ils trouveront cette méthodologie de travail précieuse, adopteront ces processus en moins d’une semaine et, la recommanderont !

Une deuxième catégorie de client est celui qui est un peu plus sceptique et plus lent à convaincre. Ils ne sont pas contre, mais doivent « visualiser » la valeur ajoutée par eux-mêmes. Ils sont équipés en termes de technologie, parfois par le dernier cri. Ils ont un scanner et / ou un smartphone.

Quel serait l’avantage pour eux de collaborer avec vous dans un portail ? Quel sera l’impact sur votre facturation ? Soyez prêt à discuter des avantages pour ces clients et de l’impact sur vos frais facturés !

Ensuite, il y a le nouveau client. Pourquoi ne pas mettre en place un nouveau processus numérique obligatoire pour chaque nouveau client ? Les intégrer directement avec les meilleurs processus numériques, permettre plus d’efficacité et de la satisfaction client dès les premiers instants. Ils seront probablement surpris car c’est peut-être une résolution nécessaire pour faire changer les choses.

Enfin, gardez à l’esprit et acceptez que tous les clients que vous avez n’ont malheureusement pas tous cette ouverture d’esprit. Cela fait partie du jeu.

Étape 2. Accompagner les sceptiques

Ce groupe particulier de clients représente probablement la majorité de vos clients.

Ils sont probablement habitués à déposer cette « fameuse » boîte à chaussures chaque trimestre, à la dernière minute, même si vous avez envoyé 3 rappels.

Les soutenir en leur fournissant d’abord quelques conseils sur la façon de devenir eux-mêmes plus « numérique » dans leur affaire pourrait être un conseil stratégique.

Quel serait l’avantage pour eux de travailler avec une plateforme numérique où ils peuvent stocker et partager des documents avec vous ?

Conseillez leurs l’installation d’un petit scanner directement connecté à l’utilisation d’un compte d’archivage dans le cloud ou directement relié à une plateforme numérique intelligente. Les avantages sont nombreux.

Certaines de ces plateformes numériques offrent des services supplémentaires comme l’OCR ou le paiement direct des factures. Elles peuvent également être directement connectées aux logiciels comptables pour fournir les états bancaires, certains rapports de trésorerie et de tenue comptable.

Considérez au cas par cas quels pourraient être les avantages par catégorie client. Ceux qui ont de gros besoins en facturation, ceux qui ont beaucoup de dépenses, ceux qui ont des problèmes de trésorerie et qui ont besoin de plus d’informations sur leurs activités au quotidien.

Concentrez-vous en premier lieu sur les avantages pour eux. Cela deviendra automatiquement un avantage pour vous dès qu’ils commenceront à partager leurs documents numérisés avec vous !

Étape 3. Comment aller de l’avant

Une fois que vous avez décidé des meilleurs candidats pour une collaboration numérique, la première chose à faire est de planifier une réunion avec eux.

La meilleure façon de gérer cette réunion est de se concentrer sur tous les avantages que le client peut retirer de l’adoption de nouveaux outils ou processus de travail. Que va-t-il y gagner ? C’est l’élément clé pour réussir cette transformation et le début de cette collaboration en-ligne.

Lors de cette réunion explicative, n’oubliez pas de mentionner le thème de la sécurité. La protection des données reste centrale et peut-être une crainte majeure pour certains de vos clients. N’hésitez pas à demander à vos fournisseurs de vous informer à l’avance sur la manière dont les données sont sécurisées sur leur datacenter afin que vous puissiez fournir toutes les informations nécessaires à vos clients.

Un autre sujet clé à mentionner est lié au budget. Combien cela coûtera-t-il? Nous sommes tous pareil. Nous n’aimons pas dépenser de l’argent lorsque nous ne voyons pas un réel avantage ou une valeur ajoutée. Cependant, il existe des solutions sur le marché offrant une plateforme tout-en-un étant moins onéreuse qu’un menu chez Mc Donald’s. Présentez les options de coût et voyez si la proposition de valeur existe et s’ils entrevoient une valeur ajoutée? Laissez le client décider du meilleur timing pour adopter cette transition et donnez-lui une idée des étapes à suivre.

Pour être très efficace dans ce processus, pensez à mentionner votre liste d’ambassadeurs. Vos clients existants qui sont de véritables témoins. Comment améliorent-ils leur processus de travail au quotidien, comment économisent-ils du temps et de l’argent en écoutant vos recommandations ?

Étape 4. Restez à jour vous-même !

L’industrie des logiciels d’entreprise évolue rapidement. Des acteurs majeurs introduisent de nouvelles technologies dans leurs produits actuels, de nouveaux acteurs internationaux rejoignent notre marché ou de nouvelles solutions révolutionnaires et modernes sont lancées par des start-ups qui ont une vision très contemporaine de la manière numérique de collaborer.

Quel que soit votre choix, assurez-vous de suivre les bonnes tendances et d’embarquer vos clients afin d’aller dans la bonne direction. Assurez-vous d’avoir toutes les réponses à toutes les questions que vos clients pourraient se poser, notamment en termes d’avantages pour eux-mêmes !

Connectez-vous avec vos clients
Commencez gratuitement avec TOCO !